Voulez vous ? / © Tous droits reservés

ECHOGRAPHIES#1 - Résidence artistique de la Compagnie Voulez-Vous?
La Folie des Fêtes de La Villette - Mars 2019

Le projet de résidence artistique “Échographies” est d’investir un espace afin d’en faire un véritable lieu de création et d’inviter le public à découvrir des projets en gestation qui ont besoin d’un regard extérieur pour se développer.

 

Bilan de la première édition:

3 semaines de résidence

40 artistes invité-e-s

400 spectateurs-trices

Photos Daniel Pieruzzini & Philippe Castilla

Des spectacles en création: Frigide, Le Seigneur des porcheries, La Souffrance au travail, La Nuit de Walpurgis, Encore raté

 

Des lectures: La Bananeraie, Cocaïne, A Quand la mer, Ne plus mourir, Il a vraiment quelque chose ce Laurent Romejko

Des ateliers de lecture de scénario animés par Pascal Marc avec 6 scénaristes et 20 comédien-ne-s

 

Deux rencontres théoriques: Le processus d'adaptation théâtrale et ses enjeux et "L'engagement" musical

Des soirées "prise de risque": des artistes de tous horizons présentent une forme libre en exclusivité

Une restauration sur mesure par Sullicat, traiteur éco-responsable 

Elodie Thiebault: “On entre dans ce lieu étrange, on ne comprend pas ce qu’on est venu voir...Puis on est capté, sollicité, encouragé… On ressort le sourire aux lèvres, heureux d’avoir vécu ce moment de vie artistique dans tous les sens du terme.”'

 

Marie Catherine Conti: “Un projet comme le vôtre est plus excitant que n’importe quelle grand messe à mes yeux. Nous nous sentons au coeur de la création et au centre de ce que les artistes ont envie-besoin de raconter à ce jour. Vos sujets, votre plaisir à vous en emparer, le public ne s’y trompera pas.”

Sébastien Plaza : “Bravo d’avoir pu faire de cet espace un lieu de création et de convivialité et de nous avoir accueilli si chaleureusement”

 

Flore Grimaud : “Oh quel accueil! Merci! Je repars de la Villette avec Envie Envie Envie... de jouer, écrire, danser sur Abba et manger des épinards, ouais c’est ça je me sens comme popeye !!”

 

Bruno Laurec: “Au risque de faire des généralités, votre lieu est parisien sans être snob. On s’y sent bien, on se sent décomplexé et notre avis semble vous intéresser, ce qui n’est pas si fréquent.”