#1 - Pour adhérer: c'est ici!

#2 - Pour contacter Voulez-Vous : cievoulezvous@gmail.com - Camille Pawlotsky - 06 20 93 63 10                                                                   Voulez vous ? / © Tous droits reservés                                                                                                                                                                                                                           

Les oeuvres photos & vidéos (Exposition)

Les Damnés - Arnaud Perrel - Vidéo

Encastré entre l’A86 et la seine, encerclé par des enseignes de grande distribution et de bricolage, se trouve le cimetière des indigents.

 

Il est fermé au public. 

Abandonnés aussi bien dans la vie que dans la mort, tous ces indigents semblent, du fond de leurs tombeaux, nous murmurer…

Quand j'avais dix ans, ma mère m'a prêté son Kodak Ektra pour participer à un concours photo ; j'ai fini deuxième. j'ai arrêté la photo. Pendant 20 ans, j'ai fait l'acteur ; chacun gère son problème d'égo comme il peut...

Aujourd'hui j'ai mon appareil à moi et quand je déclenche, je pense à elle.

Merci à Moïra Douguet et Emmanuel Meirieu pour m'avoir parlé de cet endroit.

≈sheglitchr - Vidéo

 

Revenez ! Revenez quelques années en arrière. 

 

Revenez en arrière et prenez le temps d'apprécier cette télévision cathodique que vous avez un jour laissé sur un bord de trottoir ou à la déchèterie et que je suis venue récupérer. Ce son strident qu'elle fait quand on l'allume et que vous ne pouvez plus entendre parce que vous n'avez plus vingt ans, ces écrans édulcorés, ce charme...

 

En somme, tout. 

Aujourd’hui tout est plat, tout est sobre, plus rien n’a de forme audacieuse, et nous ne prendrons pas ce pli, pas cette fois-ci. 

Voyagez avec nous à travers le temps, à travers l’espace et venez redécouvrir cet objet que vous avez adoré.

Venez découvrir les vidéos de différents artistes et techniciens de la compagnie Voulez-Vous à travers une installation faite de télévisions cathodiques le temps de la résidence.

 

Vers le site internet

 

 

Daniel Pieruzzini - Photos

Voulez-vous un portrait de famille?

 

En totale immersion lors de la 1ère édition du festival Échographie, j'ai assisté au travail de création et partagé un moment privilégié avec les artistes. 

J'ai souhaité garder une trace de ces rencontres en réalisant un portrait de chacun d'entre eux.

Pour cette 2ème édition, j'investirai le hall d'accueil en exposant ces portraits, dans une installation appelé "Portraits de Famille".

Mon intention est de présenter au public l'équipe artistique de la Cie Voulez-Vous ainsi que les artistes invités que nous retrouverons à nouveau cette année,  mais plus encore de représenter le lien puissant que cette expérience à crée entre tous ces artistes, un lien que je qualifierai de "familial" d'où le nom de cette installation.

 

Découvrir le travail de Daniel Pieruzzini

Labo 148 - Vidéo

 

Le labo 148 est une agence de production de contenus originaux, un laboratoire d’expérimentation à la lisière entre pratiques artistiques et journalistiques porté par la Condition Publique à Roubaix.

Sa rédaction mêle des jeunes engagés, curieux, initiés ou non au journalisme… Ils viennent de la métropole lilloise, issus des quartiers populaires, étudiants en journalisme de l’ESJ Lille, en école d’art, apprentis. Ils sont passionnés par l’image et les médias.

 

Le labo a pour ambition de générer des formats innovants, au ton spontané, sur des thématiques de société qui sont au cœur des préoccupations des jeunes. La mixité étant un des grands atouts du projet.

La réelle implication des jeunes qui participent au projet témoigne de la nécessité de créer des espaces d’expression collective. En racontant des histoires sous toutes leurs formes sans œuvrer dans l’urgence, en valorisant les gens et leurs parcours, en explorant et questionnant les problématiques de société, en pratiquant un journalisme du réel, engagé, où subjectivité et altérité cohabitent…

Alice Veret - Photos

Alice marche, beaucoup, et c’est dans ses flâneries qu’elle croise tant de minuscules événements du quotidien, qu’elle ressent comme hors du commun. 

Elle les collecte comme un journal des instants de sa propre vie qu’elle ne veut pas oublier.

Avec son sourire en coin, elle observe les villes et ses habitants avec distance et curiosité, tendresse et humour. Souvent, elle prend en filature les personnages qui attirent son attention. 

Les postures sont éloquentes, les rues parfois floues, l'horizon souvent bancal, et au centre la solitude de l’être humain et sa fragilité face à son inévitable vieillissement.

Alice Veret
Daniel Pieruzzini